Dialogue citoyen "L'Europe face au changement climatique" : les 5 infos à retenir

Mardi 24 novembre a eu lieu le dialogue citoyen L’Europe face au changement climatique, organisé par CRISTEEL-Centre d’Information Europe Direct Lorraine Grand Est et le Centre Européen Universitaire – Centre de Documentation européenne. Pacte vert, politique climatique de l’Union européenne, son rôle dans le monde, son action locale et globale ont fait partie des sujets abordés. Vous n’étiez pas là ? Retrouvez les cinq informations clés de ce dialogue !

2020 11 24 dialogue citoyen

Mardi 24 novembre 2020, Madame Camille Hubac, conseillère économique à la Représentation de la Commission européenne en France, et Messieurs Yves Petit et Jochen Sohnle, Professeurs de droit public au Centre Européen Universitaire, dialoguaient avec nous sur l'action climatique de l'Union européenne.

1. Le Pacte Vert, la ligne directrice des politiques européennes

Le Pacte vert c’est l’engagement d’action de la Commission européenne en réponse au vote du Parlement européen sur l’urgence climatique (28/11/2019). Le Pacte vert intègre la lutte contre le changement climatique à tous les niveaux et il s’agit de la ligne directrice qui guidera l’intégralité des politiques de l’Union européenne avec un objectif : la neutralité carbone en 2050. De plus, le pacte vert vise à accompagner la transition écologique de toutes les régions et les citoyens, en vue d’une société plus juste.

Voici ce qu'en a dit Ursula von der Leyen en le présentant : « Le pacte vert pour l’Europe que nous présentons aujourd’hui est la nouvelle stratégie de croissance inclusive de l’Europe. Il permettra de réduire les émissions, tout en créant des emplois et en améliorant notre qualité de vie, sans oublier personne. »

2. L'environnement, un élément de diplomatie pour l’Union européenne

S’investir pour la lutte contre le changement climatique est une nécessité. Et l’Union européenne a tout intérêt à être suivie par d’autres Etats. D’autant plus qu’elle n’est responsable que de 10% des émissions de gaz à effet de serre dans le monde.

L’Union européenne souhaite donc se positionner comme fer de lance de la lutte contre le changement climatique et mène une diplomatie climatique.

Cela se traduit concrètement dans ses relations à l’extérieure. L’Union européenne finance une alliance mondiale contre le changement climatique. Cela influence également sa politique de voisinage, mais aussi la signature d’accords commerciaux, qui comptent désormais des clauses environnementales.

Enfin, le Pacte vert répond aux engagements pris dans l'Accord de Paris et va encore plus loin en fixant des seuils et des dates précises à respecter.

3. Un Fonds de transition juste pour aider les régions

Chaque Etat a des caractéristiques qui lui sont propres : politique environnementale, mix énergétique, gestion des déchets,.... Pour certains, atteindre la neutralité carbone va demander plus d'efforts que d'autres. Alors, pour que tous les Etats s'engagent, sans laisser de citoyen de côté, un fonds de transition juste permettra de soutenir la transition énergétique ou encore la formation ou la reconversion de salariés.

4. L’Union européenne agit déjà et va aller plus loin !

Eco-label, réduction des plastiques à usage unique, directive sur la qualité de l’air, parc Natura 2000, et même appel des députés à un droit à la réparation le 24 novembre 2020, voici quelques unes des actions déjà mises en place par l’Union européenne.

5. Vous pouvez agir !

Tous les cinq ans, vous pouvez voter lors des élections européennes, pour élire vos député.e.s européen.ne.s. Mais les prochaines élections sont dans 4 ans. Alors, comment faire porter sa voix entre temps ?

Tout d’abord, avant l’élaboration de chaque proposition législative, la Commission européenne lance une consultation publique. Par exemple, elle a lancé 4 consultations au sujet de la répartition des quotas d’émissions de l’UE ou encore des règles sur l’utilisation des terres, de changement d’affectation des terres et de foresterie. Ces consultations sont ouvertes jusqu’au 5 février 2021.

Un deuxième instrument de participation est l’initiative citoyenne européenne (ICE). 8 ICE sont actuellement ouvertes et certaines concernent l’environnement. Vous pouvez les soutenir !

Si vous souhaitez découvrir les autres points abordés, ou aller davantage dans le détail, retrouvez le dialogue ici (bientôt disponible).

Ce dialogue a été permis grâce à la participation de Madame Camille Hubac, conseillère économique à la Représentation de la Commission européenne en France, et Messieurs Yves Petit et Jochen Sohnle, Professeurs de droit public au Centre Européen Universitaire. Nous les remercions pour leur participation et les échanges qui ont eu lieu.

loader

Newsletter