Actualité européenne
Nos prochains rendez-vous

Accueillir un volontaire européen

Accueillir un volontaire européen est une expérience enrichissante aussi bien pour le volontaire (acquisition de nouvelles compétences, découverte d'une autre culture, etc.) que pour l'organisation d'accueil (aide dans le développement de ses activités, développement de partenariats avec des organisations étrangères, etc.).
Pour pouvoir accueillir des volontaires européens, l'organisation doit d'abord remplir une condition formelle: être une organisation à but non lucratif ou un organisme public local, régional. Les associations et les collectivités sont donc éligibles pour développer des projets de Service Volontaire Européen (SVE).

Si cette condition formelle est remplie l'organisation peut se lancer dans l'aventure du SVE. Deux étapes peuvent être identifiées: l'accréditation et le dépôt du projet SVE.

Accréditation de l'organisation d'accueil

Toute organisation qui souhaite accueillir (ou envoyer) des volontaires SVE doit être accréditée. Cette accréditation doit être obtenue préalablement à tout dépôt de projet SVE c'est-à-dire à toute introduction de demande de subvention.
Il existe trois types d'accréditation :
- envoi: vous permet d'envoyer de jeunes lorrains effectuer un SVE dans une association étrangère,
- accueil: vous permet d'accueillir de jeunes européens dans votre association en Lorraine,
- coordination: vous permet de déposer des projets SVE auprès de l'Agence française. L'organisation coordinatrice veille au bon déroulement du projet SVE. Elle assume la responsabilité administrative et financière de l'intégralité du projet.

Si une organisation choisit "accueil" elle pourra accueillir de jeunes volontaires mais elle ne pourra en revanche jamais déposer elle-même une demande de subvention car seule une organisation qui a la qualité de "coordination" peut introduire une demande de subvention. Elle devra alors fait appel à une structure qui a ce statut pour déposer le projet SVE. Il est fortement conseillé de cocher non seulement la case "accueil" mais également la case "organisation coordinatrice". Ainsi, l'organisation garde la possibilité de déposer elle-même une demande de subvention.

Pour être accréditées, les organisations soumettent une Manifestation d'intérêt, en anglais : "Expression of interest" = EI, formulaire dans lequel elles décrivent leur motivation générale et leurs propositions d'activités SVE. Elles doivent également montrer leur compréhension de la philosophie du SVE et du programme Jeunesse en Action, programme dans lequel s'inscrit le SVE.
Cette étape peut paraître chronophage mais elle est très utile car elle permet d'assurer une norme de qualité commune à tous les projets SVE. En outre, toutes les organisations accréditées sont publiées dans une base de données en ligne, ce qui simplifie la recherche de projets pour les jeunes et la recherche de partenaires pour les organisations.

Le formulaire de manifestation d'intérêt est téléchargeable sur le site Internet du Programme Jeunesse en Action. Les demandes d'accréditation peuvent être déposées de façon continue à l'Agence française du Programme Jeunesse en Action. La décision d'accréditation sera prise dans les 6 semaines après l'introduction de la demande. Vous recevrez alors votre numéro d'accréditation.

En principe, l'accréditation est valable pour une durée de 3 ans. Mais une accréditation de plus courte durée peut être demandée.
Une fois votre accréditation accueil (et éventuellement organisation coordinatrice) obtenue, vous pouvez alors déposer un projet SVE.


Demande de subvention SVE

Pour pouvoir accueillir des volontaires européens il convient d'introduire une demande de subvention.
La demande de subvention consiste en un formulaire à remettre, par email et par voie postale, à l'Agence Nationale et au correspondant régional du Programme Jeunesse en Action. Ce formulaire détaille le projet SVE, les partenaires (associations d'accueil, d'envoi, de coordination), le nombre d'activités, le nombre de volontaires et le montant de la subvention demandée. Il est téléchargeable sur le site Jeunesse en action.

Il faut respecter les dates limites de dépôt des dossiers établies par la Commission européenne:1er février, 1er Avril, 1er Juin, 1er, Septembre, 1er Novembre. A chaque date de dépôt correspond la date d'éligibilité du projet et donc la période d'éligibilité des dépenses. Ainsi, pour exemple, pour un projet déposé à la date limite de dépôt du 1er Février, le projet pourra débuter entre le 1er Mai et le 30 Septembre, sa durée maximale étant de 24 mois.

Environ six semaines après la date limite de dépôt des dossiers, l'Agence nationale convoque une Commission nationale qui va décider si votre projet est accepté ou non. Cette Commission prend en compte l'avis du comité régional du Programme Jeunesse en Action.
Attention, un projet ne pourra être accepté que si la manifestation d'intérêt de tous les partenaires est valide c'est-à-dire si toutes les organisations sont bien accréditées pour accueillir ou envoyer des volontaires européens!

Les démarches à entreprendre peuvent vous sembler compliquées et longues mais en pratique cela est beaucoup moins compliqué qu'il n'y paraît! En outre, en cas de difficulté dans vos démarches, sachez qu'il y a toujours des interlocuteurs vers lesquels vous pourrez vous tourner (correspondant régional du Programme Jeunesse en Action, Agence française du programme). Alors n'hésitez plus à vous lancer dans l'aventure des projets SVE!

 

Tâches et responsabilités de l'organisation d'accueil

L'organisation d'accueil doit désigner un tuteur responsable de fournir au volontaire un soutien individuel pendant toute la durée de son séjour. L'organisation doit elle-même fournir un soutien individuel au volontaire, lui donner l'opportunité de s'intégrer dans la communauté locale, de rencontrer d'autres jeunes (volontaires ou non) et de prendre part à des loisirs. Elle doit fournir au volontaire un hébergement et des repas convenables, s'assurer qu'il peut utiliser les transports locaux et verser l'indemnité qui lui est due. Enfin, en matière d'apprentissage, l'organisation d'accueil a la charge de gérer les possibilités d'apprentissage linguistiques (cours de français) et d'offrir l'opportunité au volontaire de réaliser un ensemble de tâches précises et claires.

 

Exemples de projets

Projet "Echanges culturels et linguistiques en périscolaire et milieu collectif"
La Ligue de l'Enseignement de Meurthe et Moselle (FOL 54) accueille depuis plusieurs années déjà de jeunes volontaires européens dans le cadre du Service Volontaire européen.
Résumé du projet
Le projet "Echanges culturels et linguistiques en accueil collectif" a permis d'accueillir quatre volontaires sur trois sites différents : Malzéville, Chaligny et Trieux. Le volontariat a été prévu pour une durée de neuf mois du 1er janvier 2011 au 30 septembre 2011, pour trois volontaires, et sept mois pour la quatrième volontaire.
Les activités du projet sont mises en œuvre au sein de la Ligue de l’Enseignement 54, structure d’accueil du projet. Le projet est coordonné par l’association CRISTEEL qui vient en soutien de la structure d'accueil si besoin.

Projet dans les collèges de Meurthe-et-Moselle
En 2015/2016, 5 volontaires venus d'Espagne, Italie et Pologne ont réalisé une mission dans les collèges de Meurthe-et-Moselle afin d'ouvrir les élèves à la culture européenne et à co-animer des ateliers linguistiques. Le Conseil Départemental 54 a été porteur de projet et CRISTEEL a assurer la coordination et le tutorat.

Projet "Promotion de la mobilité en milieu rural"
Pour l'année 2016/2017 une volontaire espagnole vient sensibiliser le public issu de milieu rural à la citoyenneté et la mobilité européenne. Elle est accueillie à l'association Familles Rurales de Colombey-les-Belles et CRISTEEL s'est chargé de la coordination du projet.

 

 

 

 

 

loader

Newsletter