Actualité européenne
Nos prochains rendez-vous

Les "Fake News" en Europe

fakenewsPour lutter contre les "fake news": la Commission européenne crée un groupe d'experts de haut niveau et lance une consultation publique.

Définition
Les "fake news" sont des informations délibérément fausses ou truquées (fake veut dire en anglais « faux, truqué ») émanant en général d'un ou de plusieurs médias. Elles participent à des tentatives de désinformation, que ce soit via les médias traditionnels ou via les médias sociaux, avec l'intention d'induire en erreur dans le but d'obtenir un avantage financier ou politique.

Contexte
Les plateformes en ligne et les autres services disponibles sur l'internet nous offrent de nouveaux moyens de nous mettre en relation, de discuter et de réunir des informations. La diffusion de nouvelles dans l'intention délibérée de tromper les lecteurs devient toutefois un problème de plus en plus aigu pour le fonctionnement de nos démocraties parce qu'elle déforme notre perception de la réalité.

Recherche de moyens pour lutter contre les "fake news"
- La Commission a lancé une consultation publique sur les fausses nouvelles et la désinformation en ligne. Elle est disponible dans les 24 langues de l'UE et tous les citoyens sont invités à donner leur opinion jusqu'au 23 février 2018.
Cette consultation n'aborde que les fausses nouvelles et la désinformation en ligne lorsque leur contenu n'est, en soi, pas illégal et, dès lors, pas soumis aux mesures législatives et d'autorégulation européennes ou nationales existantes.

- La Commission a créé un groupe d'experts de haut niveau représentant les milieux universitaires, les plateformes en ligne, les médias d'information et les organisations de la société civile.
La Commission invite les experts à présenter leur candidature pour le groupe de haut niveau sur les fausses nouvelles, qui sera chargé de conseiller la Commission sur les aspects suivants: mesurer l'ampleur du phénomène, définir les rôles et responsabilités des acteurs concernés, appréhender la dimension internationale, faire un bilan des positions en jeu et formuler des recommandations. Pour autant que ce soit possible, le groupe devrait inclure plusieurs représentants de chaque domaine d'expertise, qu'il s'agisse du monde universitaire ou de la société civile.
L'appel à candidatures est ouvert jusqu'à la mi-décembre.

Les travaux du groupe d'experts de haut niveau et les résultats de la consultation publique contribueront à l'élaboration d'une stratégie de l'UE destinée à lutter contre la diffusion de fausses nouvelles, qui sera présentée au printemps 2018.
M. Andrus Ansip, vice-président pour le marché unique numérique, s'est quant à lui exprimé en ces termes: «Nous devons trouver un équilibre entre la liberté d'expression, le pluralisme des médias et le droit des citoyens à des informations diverses et fiables. Tous les acteurs concernés, comme les plateformes en ligne ou les médias d'information, devraient contribuer à la solution.»

Plus d'information
Consultation publique
Appel à candidatures pour le groupe d'experts

 

loader

Newsletter