Qui sommes nous ?

Echanges culturels et linguistiques

Projet "Echanges culturels et linguistiques en périscolaire et milieu collectif"

La Ligue de l'Enseignement de Meurthe et Moselle (FOL 54) accueille depuis plusieurs années déjà de jeunes volontaires européens dans le cadre du Service Volontaire européen.

Résumé du projet
Cette année, le projet "Echanges culturels et linguistiques en accueil collectif" a permis d'accueillir quatre volontaires sur trois sites différents : Malzéville, Chaligny et Trieux. Le volontariat a été prévu pour une durée de neuf mois du 1er janvier 2011 au 30 septembre 2011, pour trois volontaires, et sept mois pour la quatrième volontaire.
Les activités du projet sont mises en œuvre au sein de la Ligue de l’Enseignement 54, structure d’accueil du projet. Le projet est coordonné par l’association CRISTEEL qui vient en soutien de la structure d'accueil si besoin.

Les activités des volontaires consistent en l'animation, avec l’équipe pédagogique de la Ligue, d'ateliers culturels et linguistiques lors d'activités périscolaires. Ils favorisent ainsi la pratique et les techniques de leur langue en faisant partager la culture de leurs pays, leurs modes de vie.
Chaque volontaire a son approche pédagogique personnelle, en fonction de son expérience, de son caractère et des affinités qui se développent entre lui et le groupe d'enfants.
Les volontaires ont également pu se former en passant le BAFA (Brevet d’Aptitude à la Fonction d’Animation).

 

Témoignage d'une jeune italienne accueillie à Trieux

Témoignage d'Ilaria, jeune italienne accueillie à Trieux

- Peux tu nous présenter brièvement ton projet?
"Pendant neuf mois j'ai animé des ateliers périscolaires à la mairie de Trieux. Je travaillais le midi (de 11h à 13h) à la cantine et le soir de 16h30 à 18h30 au centre de loisirs. Je mettais en place des ateliers éducatifs et récréatifs pour des enfants de 3 à 10 ans et des activités visant à donner une meilleure connaissance de la culture italienne".

- De quelle manière as-tu été soutenue lors de ton SVE?
" J'avais un tuteur qui s'occupait de ma formation linguistique (2h de français par semaine), de me mettre en contact avec les autres volontaires accueillis par le FOL, de mon logement et des questions administratives.
J'ai reçu aussi une formation technique: le BAFA."

- Peux-tu nous dire quelques mots sur les arrangements pratiques (logement, argent de poche, protection sociale...)?
"Le logement était un peu précaire et Trieux est un petit village loin de Nancy alors c'est pas facile pour se déplacer.
J'ai reçu mon argent de poche tous les mois (125€) par virement bancaire sur le compte français qu'on a ouvert à l'arrivée.
Pour l'assurance j'ai pas eu de problème, je me suis adressée une fois à mon assurance SVE AXA et tout s'est bien passé.
J'ai eu beaucoup de contact avec les habitants car le village était petit. D'abord avec les collègues et puis avec les enfants et les parents. Certaines familles ont été vraiment très gentilles et généreuses avec moi. J'ai aussi été intégrée dans des associations locales qui m'ont permis de participer à des soirées et des fêtes paysannes ou à des conférences débats. Je suis contente des gens que j'ai rencontré ici, ils sont essayé de me faire sentir comme chez moi. Mais j'aurais quand même souhaité plus de contact avec des jeunes ou des autres volontaires."

- Qu'est ce que ce projet t'as apporté?
"J'ai étudié le français pendant 12 ans et je le connais maintenant très bien. Je sais comprendre, me faire comprendre et utiliser différents types de langages (soutenu, courant...).
J'ai sûrement beaucoup plus de caractère qu'avant et des idées plus claires sur mon futur professionnel et personnel. J'ai développé des capacités d'apprendre, de communiquer, de faire connaissance, de travailler. Je sais créer et proposer des activités éducatives et ludiques pour les enfants de tous les âges et être responsable de leur sécurité. Je sais me débrouiller dans un endroit inconnu où je connais personne, obtenir les infos dont j'ai besoin, m'orienter...
J'ai des compétences dans le domaine de l'animation des enfants et une meilleure connaissance de la culture française et lorraine en particulier. Aussi de la culture polonaise et allemande grâce aux autres volontaires. J'ai appris un autre morceau de l'histoire italienne, celui de la migration dans les mines lorraines.
J'ai développé une meilleure conscience de l'Europe et de ce qu'elle fait ou veut faire pour les jeunes. Je me sens plus internationale, avec plus de compréhension et moins de peur de ce qui es étranger."

-Et quels sont des projets à ton retour?
"Je vais continuer mes études de traduction ou bien obtenir un stage au Parlement européen. Je suis entrain de traduire un livre qui est une bibliographie d'un ancien mineur migrant italien donc je crois que je resterais en contact avec la communauté locale d'ici. Grâce à mon diplôme BAFA j'aurais toujours la possibilité d'un travail en France dans un centre aéré."

-Recommanderais-tu le SVE à d'autres personnes?
"Bien sûr oui. Une expérience à l'étranger est toujours utile pour tester soi-même dans un entourage qui n'est pas celui habituel. Un projet SVE donne plus d'idée sur l'Europe. Ça sert en outre à former les jeunes qui seront le futur du continent et leur donner une meilleure conscience de soi et de ses capacités au dehors des moyens d'évaluation conventionnels. Je crois fermement dans le SVE".

L'accréditation de l'organisation d'accueil (Manifestation d'intérêt)

Toute organisation qui souhaite accueillir (ou envoyer) des volontaires SVE doit être accréditée. Cette accréditation doit être obtenue préalablement à tout dépôt de projet SVE c'est-à-dire à toute introduction de demande de subvention.

Il existe trois types d'accréditation:
- envoi: vous permet d'envoyer de jeunes lorrains effectuer un SVE dans une association étrangère,
- accueil: vous permet d'accueillir de jeunes européens dans votre association en Lorraine,
- coordination: vous permet de déposer des projets SVE auprès de l'Agence française. L'organisation coordinatrice veille au bon déroulement du projet SVE. Elle assume la responsabilité administrative et financière de l'intégralité du projet.

Si une organisation choisit "accueil" elle pourra accueillir de jeunes volontaires mais elle ne pourra en revanche, jamais déposer elle-même une demande de subvention car seule une organisation qui a la qualité de "coordination" peut introduire une demande de subvention. Elle devra alors fait appel à une structure qui a ce statut pour déposer le projet SVE. Il est fortement conseillé de cocher non seulement la case "accueil" mais également la case "organisation coordinatrice". Ainsi, l'organisation garde la possibilité de déposer elle-même une demande de subvention.

Pour être accréditées, les organisations soumettent une Manifestation d'intérêt, en anglais : "Expression of interest" = EI, formulaire dans lequel elles décrivent leur motivation générale et leurs propositions d'activités SVE. Elles doivent également montrer leur compréhension de la philosophie du SVE et du programme Jeunesse en Action, programme dans lequel s'inscrit le SVE.
Cette étape peut paraître chronophage mais elle est très utile car elle permet d'assurer une norme de qualité commune à tous les projets SVE. En outre, toutes les organisations accréditées sont publiées dans une base de données en ligne, ce qui simplifie la recherche de projets pour les jeunes et la recherche de partenaires pour les organisations.

Le formulaire de manifestation d'intérêt est téléchargeable sur le site Internet du Programme Jeunesse en Action. Les demandes d'accréditation peuvent être déposées de façon continue à l'Agence française du Programme Jeunesse en Action. La décision d'accréditation sera prise dans les 6 semaines après l'introduction de la demande. Vous recevrez alors votre numéro d'accréditation.
En principe, l'accréditation est valable pour une durée de 3 ans. Mais une accréditation de plus courte durée peut être demandée.

Une fois votre accréditation accueil (et éventuellement organisation coordinatrice) obtenue, vous pouvez alors déposer un projet SVE.

 

Les fonds européens en région

Des programmes européens au service des territoires

Une des ambitions de l’Union européenne est de soutenir le développement équilibré et l’attractivité des régions européennes, par le biais de la politique de cohésion, appelée également politique régionale, mais aussi grâce à sa politique en matière de développement rural.

Territoires urbains, périurbains et ruraux sont donc tous concernés par les politiques européennes et leurs outils financiers, nommés fonds européens structurels et d’investissement (FESI).

88 gerardmer lac vue

Les sites utiles

Les contacts utiles 

Présentation de quelques fonds européens (2014-2020)

FEDER-FSE

Le FEDER est le Fonds Européen de Développement Régional. 

Le FSE est le Fonds social européen.

Depuis le 1er janvier 2014, le Conseil Régional de Lorraine, puis du Grand Est, est l’Autorité de Gestion du Programme Opérationnel (PO) FEDER-FSE Lorraine et Massif des Vosges, qui a été approuvé par la Commission européenne, le 11 décembre 2014.

Le redressement économique, la création de valeurs et d’emplois sont au cœur des orientations du PO FEDER-FSE Lorraine et Massif des Vosges. Construit autour de 9 axes prioritaires (hors assistance technique), le programme est doté d’une enveloppe globale de près de 408 millions d’euros (dont 336 millions d’euro de FEDER et 72 millions d’euro du FSE).

A noter qu’il y a une nouvelle architecture pour la gestion du FSE pour la période 2014-2020, puisque le Conseil Régional de Lorraine, comme tous les autres conseils régionaux, ne gère pas la totalité des crédits du FSE dédiés à la région lorraine. En effet, 70 millions du Programme Opérationnel National (PON) FSE 2014-2020 « Emploi Inclusion », dont la gestion est assurée par l’État, sont dédiés au territoire de la Lorraine. Ces financements seront répartis pour une première moitié sur le champ de l’emploi et pour l’autre sur le champ de l’inclusion.

Télécharger le PO FEDER-FSE Lorraine et Massif des Vosges 2014-2020 complet

FEADER

Le FEADER est le Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural. 

Le FEADER Lorraine a été approuvé le 24 novembre 2015 pour la période 2014-2020.


Doté d’une enveloppe de 329 M€ de crédits issus du Fonds Européen Agricole pour le Développement Rural (FEADER), le programme agira en complément d’autres financements publics pour accompagner le développement et la compétitivité des filières agricole, agro-alimentaire et forestière en Lorraine, mais aussi soutenir l’attractivité de nos territoires ruraux.

Télécharger la version finale du Programme de Développement Rural, telle que validée par la Commission européenne.

 

{slide Interreg VA Grande Région}

La Commission européenne a approuvé, le 15 décembre 2015, le programme de coopération transfrontalière « Grande Région » pour la période 2014-2020.

Doté d’une enveloppe de 140 M€ provenant du Fonds Européen de Développement Régional (FEDER), ce programme a été construit autour dutriptyque « emploi / développement territorial / économie».

Programme Opérationnel INTERREG VA Grande Région (version française adoptée par la Commission européenne)

 


Interreg VB ENO

Le Programme Opérationnel INTERREG VB ENO (Europe du Nord OUest) 2014-2020 encourage la coopération transnationale entre autorités nationales, régionales et locales, afin de promouvoir une meilleure intégration territoriale au sein de vastes groupements de régions européennes voisines.


Interreg Europe

Le Programme Opérationnel INTERREG EUROPE 2014-2020 vise à soutenir le processus d’apprentissage des acteurs publics pour améliorer la performance des politiques et programmes de développement régionaux. Il permet ainsi aux acteurs publics à travers l’Europe d’échanger des bonnes pratiques et des idées sur la façon de conduire des politiques publiques et ainsi de trouver des solutions plus efficaces pour leurs citoyens.


Doté d’un budget de 359 millions de FEDER pour la période 2014-2020, INTERREG Europe traite des thématiques suivantes, toutes en lien avec le développement régional :

• Renforcer la recherche, le développement technologique et l’innovation
• Renforcer la compétitivité des PME
• Soutenir la transition vers une économie à faibles émissions de carbone dans tous les secteurs
• Protéger l’environnement et promouvoir l’utilisation rationnelle des ressources

Deux types de projets sont finançables : les projets de coopération et les plateformes thématiques.

La demande de subvention SVE

Pour pouvoir accueillir des volontaires européens il convient d'introduire une demande de subvention.
La demande de subvention consiste en un formulaire à remettre, par email et par voie postale, à l'Agence Nationale et au correspondant régional du Programme Jeunesse en Action. Ce formulaire détaille le projet SVE, les partenaires (associations d'accueil, d'envoi, de coordination), le nombre d'activités, le nombre de volontaires et le montant de la subvention demandée. Il est téléchargeable sur le site http://www.jeunesseenaction.fr/.
Il faut respecter les dates limites de dépôt des dossiers établies par la Commission européenne:1er février, 1er Avril, 1er Juin, 1er, Septembre, 1er Novembre. A chaque date de dépôt correspond la date d'éligibilité du projet et donc la période d'éligibilité des dépenses. Ainsi, pour exemple, pour un projet déposé à la date limite de dépôt du 1er Février, le projet pourra débuter entre le 1er Mai et le 30 Septembre, sa durée maximale étant de 24 mois.

Environ six semaines après la date limite de dépôt des dossiers, l'Agence nationale convoque une Commission nationale qui va décider si votre projet est accepté ou non. Cette Commission prend en compte l'avis du comité régional du Programme Jeunesse en Action.
Attention, un projet ne pourra être accepté que si la manifestation d'intérêt de tous les partenaires est valide c'est-à-dire si toutes les organisations sont bien accréditées pour accueillir ou envoyer des volontaires européens!

Les démarches à entreprendre peuvent vous sembler compliquées et longues mais en pratique cela est beaucoup moins compliqué qu'il n'y paraît! En outre, en cas de difficulté dans vos démarches, sachez qu'il y a toujours des interlocuteurs vers lesquels vous pourrez vous tourner (correspondant régional du Programme Jeunesse en Action, Agence française du programme). Alors n'hésitez plus à vous lancer dans l'aventure des projets SVE!

 

Base de données
Programme Jeunesse en Action

Notre équipe

Les administrateurs

Jacques SPIGOLON
Président

Charly LANGLADE
Vice-Président

Julia GALLMEISTER
Secrétaire

Jacques PIERSON
Trésorier

Claude LECLERC
Vice-Trésorier 


 

Les permanents

Roxane LEDARD
Coordinatrice 
coordination[at]cristeel.fr
+33 (0)9 54 58 57 83
 
Justine ROUSSIE
Chargée de mission Europe Direct
europedirect[at]cristeel.fr
+33 (0)9 54 58 57 83
loader

Newsletter